Prix moyen des loyers

La proportion de logements occupés par des locataires varie beaucoup selon les types de milieux de vie. Elle pouvait atteindre, en 1996, 80 à 90 % dans les quartiers centraux de la ville de Québec et 15 à 20 % dans certains quartiers de banlieue de la région métropolitaine; ou se situer, en moyenne entre 25 % et 40 % dans les pôles et noyaux urbains de la partie non métropolitaine de la région et descendre aussi bas que 5 à 10 % dans un certain nombre de municipalités rurales de la région. Dans ces derniers cas, le nombre de logements loués est parfois très faible, d'où l'absence de données sur le prix moyen des loyers pour plusieurs municipalités rurales; d'où également quelques valeurs excentriques peu fiables. Les prix cartographiés sont tous en dollars constants de 1996.

SYNTHÈSE