Densité de la population

La densité mesure l'intensité d'occupation du sol par la population. Elle sert à définir le degré d'urbanisation et à identifier des zones où l'intensité d'occupation est si faible que les coûts per capita de maintien des infrastructures et des services collectifs deviennent prohibitifs. La densité est mesurée ici par le nombre d'habitants au kilomètre carré. Il s'agit d'une densité passablement brute, qui est influencée autant par le découpage administratif que par la façon d'occuper le territoire. Comme le territoire reste le même de 1961 à 1996 alors que la population passe de 752 000 à 1 031 345, le graphique montre que la densité augmente forcément au niveau de l'ensemble de la région.

SYNTHÈSE