Le réseau de mesures des données météorologiques

Il existe un réseau de mesures qui compte plus de 10 000 stations d'observation du temps dans le monde. Ces stations répondent aux standards fixés par l'Organisation Météorologique Mondiale (OMM). On y mesure habituellement la température (maximale et minimale), la direction et la vitesse des vents, l'humidité, la pression, le rayonnement (solaire et/ou infrarouge) et les précipitations. La plupart de ces stations sont aujourd'hui automatisées et permettent un suivi horaire des données.

La région Chaudière-Appalaches compte sur un réseau de plus de 40 stations qui fournissent quotidiennement les observations météorologiques de la région. Ces observations servent à réaliser les prévisions météorologiques. Ces prévisions sont utiles dans de nombreux domaines: aviation, agriculture, sécurité publique et la planification des activités récréatives. Les données issues de ces stations servent aussi dans le cadre d'études climatologiques. L'intérêt de plus en plus croissant pour la problématique des changements climatiques incite les organismes publics et privés à maintenir en opération ces stations de mesures car elles sont porteuses, à long terme, d'une information primordiale sur l'avenir climatique de notre région.

SYNTHÈSE